Abysse

La Sculpture Abysse réalisée à l’occasion du symposium de sculpture Camille Claudel, est en granite et son intérieur est en métal.

C’est une créature du fond des océans, elle est présentée sur un socle de la même manière qu’un vieux fossile qu’on expose.

Elle évoque les origines du monde; mais aussi par ses parties métalliques, une architecture, un univers imaginaire et contemporain qui est bien le notre.

La Sculpture Abysse a reçu le prix du jury.

 

Festival Camille Claudel-8969Festival Camille Claudel-8883Festival Camille Claudel-8902Festival Camille Claudel-8901Festival Camille Claudel-8973

Symposium Camille Claudel 2019

Ce festival international de sculpture est remarquable, depuis 25 ans une majorité de sculpteurs sur bois et quelques sculpteurs sur pierre viennent de tous les continents pour réaliser une œuvre.

Cette année Abdülhamid AKTAM (Syrien); Cynthia Saenz (Costaricaine); Abdoul Karim SANA (Burkinabé); Roberto COCCOLINI (Italien); Michelina CONSALVO (Italienne); Victor Arturo GUADALUPE TINEO (Péruvien); Marielle MARTINELLI (Italienne); Flora MARTINOT (Française); Thomas LAFORGE MELOCHE (Canadien); Rashid NAZIH (Égyptien); Roberto SVANOTTI (Argentin); Ihor Tkachivskyi (Ukrainien);Hayk TORMAJYAN (Arménien); Sanja SPASIC (Italienne); Maximilien SOULLIER (Français); ont vécu un moment très fort de travail et d’échange.

Très bien reçu, nous avons été accueillis par une super équipe constituée en grande partie de bénévoles. Je les remercie tout particulièrement de l’attention qu’ils portent aux artistes de notre temps.

La Sculpture Abysse réalisée à cette occasion est en granite et son intérieur est en métal.

C’est une créature du fond des océans, elle est présentée sur un socle de la même manière qu’un vieux fossile qu’on expose.

Elle évoque les origines du monde; mais aussi par ses parties métalliques, une architecture, un univers imaginaire et contemporain qui est bien le notre.

La Sculpture Abysse a reçu le prix du jury.

Festival Camille Claudel-8901
Festival Camille Claudel-8969
Festival Camille Claudel-8975
IMG_1987.jpg
Festival Camille Claudel-8882
Festival Camille Claudel-8904
P1080354.jpg

Tempus Fugit

Ce meuble est unique. La réflexion autour du  rare, du singulier, me parait un sujet digne d’intérêt. Dans notre univers moderne ou nous cherchons des objets et des repères impérissables,  que nous n’allons pas jeter et racheter automatiquement. Quelque chose qui ne possède pas la perfection de l’industrie et qui pourtant va durer. « Et même si nous ne l ’emporterons pas au paradis nous le retrouverons bientôt quand nos corps cryogénisés seront revenus à la vie. »

L’idée du motif est de montrer que ce qui nous parait abstrait ne l’est pas forcément; et que même si l’œuvre est totalement abstraite, elle peut dégager de l’élégance et de l’esthétisme.

De fait, ce motif à première vue abstrait, proche d’une forme végétal, est en réalité la copie exacte agrandie à l’échelle d’un partie d’aile de libellule.

C’est ce décalage d’échelle, de mise en forme et de jeux de matière, qui nous fait oublier le sujet de base pour devenir une forme quasiment abstraite; qui me plait beaucoup ici.

 

Photo bureau TEMPUS FUGIT-8651.jpg

Photo bureau TEMPUS FUGIT-8656.jpg

 

 

Photo bureau TEMPUS FUGIT-8646.jpg

 

Photo bureau TEMPUS FUGIT-8643.jpg

 

Photo bureau TEMPUS FUGIT-8655.jpg